De l’esprit et du vin, c’est la promesse de la carte des vins de Joël, notre sommelier

Des touches d’humour dans l’air, des arômes subtils en bouche, avec sa passion du vin et son plus grand professionnalisme, Joël sélectionne pour vous les meilleurs vins de Gaillac, de sa région et du monde entier. Vins de terroir et millésime, notre carte des vins vous fera découvrir des vins locaux, vins de Gaillac, Côtes du Tarn, vins du Sud-Ouest, du Tarn et Garonne et vous fera faire un tour de France de nos plus belles régions viticoles. Une route des vins qui passe aussi par nos vins de petits vignerons et producteurs locaux comme les Appellations " Domaine Plageolles ", " Lescarret " ou encore " Domaine Issaly " et " Brin "…

 

Vins biologiques, vins naturels et vins biodynamiques…une carte des vins unique à Albi

Le département du Tarn et la région d’Albi regorgent de trésors gustatifs. Ces vignerons et producteurs prônent une agriculture responsable et naturelle et travaillent sans aucun intrant ni sulfite.

Amoureux d’oenotourisme, amateurs de vins et puristes albigeois ou venus d’ailleurs, vous apprécierez les conseils de Joël, notre sommelier. Il vous fera vivre un moment proche de l’initiation à l’œnologie. En vrai guide des vins, il saura révéler les saveurs et les sucs de chacun de vos plats en choisissant le vin adapté.

Notre philosophie est de mettre en avant les vins de terroir et de millésime. Pour cela, je vais vous parler de l’importance des levures.

Les levures sont des champignons microscopiques qui jouent un rôle indispensable dans le processus de fermentation du vin. Il y a deux façons de faire du vin, l’une en utilisant des levures exogènes et l’autre avec des levures indigènes.

Vin et levures exogènes

Ce sont des levures artificielles, élaborées en laboratoire par l’homme. Elles sont ajoutées au processus de fermentation, car les levures qui sont naturellement sur la peau du raisin ont, soit été détruites par des produits chimiques utilisés en amont dans les vignes (pesticides, désherbants,...), soit par le vigneron qui peut travailler ses vignes en agriculture biologique mais qui ne maîtrise pas la fermentation en levures indigènes. Il existe un grand nombre de souches de levures exogènes, en fonction du style de vins recherché (vin primeur, vin technologique, mousseux, avec arômes artificiels,...). Si cette pratique est autorisée, elle va à l’encontre du respect du terroir et du millésime.

Vins et levures indigènes


Ce sont des levures naturelles qui se situent sur la peau du raisin mais elles peuvent être également dans les caves. Il faut une agriculture saine et sans produits chimiques pour les conserver. Ce type de vinification est appelée spontanée et elle est délicate. Ces levures peuvent être bonnes ou mauvaises selon les manipulations du vigneron.

Maintenant, comment reconnaitre un vin nature ?

Tout d'abord par le nez qui peut parfois dégager une odeur de ferme ou d’écurie (sauvage, animal, cuir). Les levures indigènes travaillent, elles font leur autoprotection, cela s’appelle un vin réduit, il faut absolument le carafer.

Ensuite en bouche, pour les vins blancs, parfois on peut trouver soit des notes minérales ou mentholées ou d’eau de vie, ou marc de raisin, ou enfin des notes fruitées (pomme, ananas, amande). Pour les vins rouges, on peut retrouver des notes minérales, mentholées, réglisse, cuir, poivrées ou sauvages.

Pour conclure, je citerais deux phrases de vignerons mis en avant sur notre carte.

« N’oublions pas que c’est la qualité du raisin qui fait la qualité du vin » (Bernard Plageoles)

« Le vin c’est la boisson suprême, elle doit rester la boisson du ciel et de la terre » (Michel Issaly)

Nos Partenaires
13couleurgolfcouleurmuseemodecouleurscacouleursnacouleur